Béatrice Nicodème romancière

Vous ne tuerez pas le printemps

2014
Gulf Stream Editeur / Courants noirs.
Londres / Châlons-sur-Marne, 1943. Une grande partie de l’Europe est occupée par la Wehrmacht. Pour aider la Résistance française à préparer le débarquement des troupes alliées, Churchill crée un organisme secret, le S.O.E. (Special Operations Executive).
Elaine, une jeune anglaise de 19 ans, qui s’y est engagée à l’insu de son ami Frank, est ainsi envoyée en mission à Châlons-sur-Marne comme opératrice radio pour le réseau Pianist.
À peine arrivée à Châlons, elle croise la route du commandant Wagner, chef du service de sécurité allemand, un homme séduisant mais redoutable qui ne va pas cesser de se trouver sur son chemin. Et puis elle apprend que le réseau Pianist a subi récemment de nombreuses arrestations. Autour d’elle, les camarades Résistants tombent un à un. Un traître se cache-t-il parmi eux ? Pour mener à bien sa mission, à qui Elaine va-t-elle pouvoir se fier ? À l’énigmatique Maxime ? À la craintive Marcelle ? Au bougon Perceval ?
Comment pourrait-elle deviner qu’elle n’est qu’un des rouages d’un plan machiavélique conçu en haut lieu ? Comment pourrait-elle imaginer le rôle que son ami Frank, resté à Londres, va tenir dans la partie qui se joue ?

- " Tandis que 2014 commémore les soixante-dix ans du débarquement, ce récit nous replonge avec un incroyable réalisme dans la guerre qui a changé le cours de l’Histoire aux côtés de tous ceux et celles qui ont risqué leur vie et parfois péri pour que les Français retrouvent la liberté. Du point de vue d’une jeune résistante, nous découvrons des aspects méconnus de cette guerre : la manière dont les Anglais entraînaient leurs résistants, les actions des groupes, comment devait procéder une opératrice radio, les codes secrets… Passionnant, stupéfiant, haletant, un excellent roman sur la Résistance et l’Occupation qui mériterait largement d’être primé. " (http://toutelaculture.com)

- " Un récit haletant, une écriture efficace et agréable, une intrigue pleine de rebondissements : les ingrédients d’un très bon roman sont réunis ici pour faire découvrir avec plaisir au lecteur un volet sans doute moins connu du conflit mondial et les rouages des services secrets." (http://lacauselitteraire.fr)

- " Le roman de Béatrice Nicodème, dont le titre provient d’un poème écrit par un condamné à mort en 1943, est une plongée intense dans un monde où tout le monde se méfie de tout le monde, dans lequel il faut sans cesse être sur ses gardes, à l’affût du moindre détail. (…) Impossible à abandonner avant la dernière page, le récit est d’une fluidité étonnante à travers les nombreux détails qui sont surtout offerts de manière continue. (…) Plus qu’un divertissement historique, cette lecture est un bel hommage à tous ceux qui se sont rebellés contre l’ennemi et qui, si c’était à refaire, le referaient sûrement. " (http://entrelespages.fr)

 
Accueil du site | Plan du site | Informations légales | Espace privé | Statistiques | RSS fr